5 idées reçues sur le café

5 idées reçues sur le café par Saveur Express'O

Le café a beau être connu et reconnu pour tous ses bienfaits, il s’avère souvent victime de nombreuses idées reçues. Alors que vous le consommiez au distributeur automatique au travail ou avec votre machine à café personnelle à la maison, vous serez certainement ravi de connaitre enfin les réponses aux questions que vous vous posez. Saveur Express’O a compilé les 5 idées les plus répandues sur le café, et fait toute la lumière pour vous.

Un expresso contient moins de caféine qu’un café filtre

Foncé et épais, le café « espresso » nous rend soupçonneux quant à sa concentration en caféine. Mais alors comment expliquer que nos voisins Italiens, pourtant grands consommateurs de cafés « très serrés », ne souffrent pas d’insomnies généralisées et ne consomment que très peu de décaféiné ? Car nous sommes faces à l’idée reçue la plus répandue sur le café.

En effet, plus fort en goût, l’expresso est pourtant moins chargé en caféine qu’un café filtre : et c’est prouvé ! Ceci est dû au temps de passage de l’eau qui est de quelques secondes pour le café expresso contre plusieurs minutes pour le café filtre. L’eau a donc le temps d’emmagasiner beaucoup plus de molécules de caféine.
Votre machine à café expresso permet à l’eau de monter en pression (environ 10 bars) et en température (entre 85° et 95°C) et ainsi de traverser la mouture en 25 à 30 secondes en moyenne pour un résultat mousseux et parfumé ; environ 10 secondes pour un café ristretto !
Or, lors de la préparation d’un café, l’eau commence d’abord par s’imprégner des arômes du café, et ensuite seulement de la caféine, substance moins soluble que les autres composants du café.
Autrement dit, le café espresso, en réduisant considérablement le temps d’infusion, contient moins d’excitants et au passage moins d’acides qu’un café filtre

Bien sûr, que l’on ait un distributeur automatique ou une machine à café de bureau, on va plutôt choisir son type de café en fonction de ses goûts, mais pensez-y

homme buvant un café de distributeur automatique

Plus le café est amer plus il est riche en caféine

Il existe de nombreuses variétés de café mais nous n’en exploitons que 2 : l’arabica et le robusta, les autres n’étant soit pas comestibles, soit dépourvues de qualités gustatives. L’arabica et le robusta n’ont pas les mêmes arômes, ni la même concentration en caféine, et l’amertume est en général plus présente avec le robusta, qui comporte aussi une plus grande teneur en caféine. Toutefois, il existe des arabica plus amers, selon leur type de culture et de torréfaction. Difficile donc d’affirmer que l’amertume est directement liée à la richesse en caféine ! Par ailleurs, une eau trop chaude, qui entrainerait une énorme augmentation de corps pourrait être responsable de l’amertume de votre café.

pause café en entreprise par saveur expresso

Le café créé une forte dépendance

Faux ! On a tous nos petites habitudes, et c’est parfois difficile de s’en défaire. Toutefois concernant le café, il ne s’agit pas d’une réelle dépendance. Rien ne prouve que l’on puisse vraiment être addict au café, le syndrome de manque n’est pas prouvé scientifiquement. Seuls 10 à 20% de consommateurs semblent gênés par l’arrêt de la consommation de caféine avec pour incidence majeure quelques signes d’irritabilité pour les plus gros buveurs de café. Heureusement, le café consommé raisonnablement, regorge de bienfaits, donc pour l’heure, aucune raison de s’en passer !

Tasse de café fumant saveur expressO

Il faut boire son café très chaud

Idéalement, la température pour que le café infuse parfaitement se situe entre 90 C° et 96 C°. En dessus, votre café risquera d’être amer et présentera une certaine rugosité. Et en dessous, le contraire se produira. Le corps du café sera diminué et donc, vous constaterez au goût une mise en avant des éléments acides du café. D’autre part, l’OMS préconise de ne pas consommer son café vraiment brûlant car la chaleur irrite l’œsophage ; mieux vaut donc attendre quelques instants lorsque votre café est servi.

Tasse de cappuccino saveur expresso

Il vaut mieux boire du thé que du café l’après-midi

Nous le savons, la caféine est une molécule réputée pour son caractère excitant et son action sur la fatigue, la concentration, et la vigilance. Si ses effets débutent très vite, son efficacité maximale est estimée à une heure plus tard, et on retrouve encore la molécule jusqu’à 6 heures après sa consommation. Chaque personne réagit différemment à la caféine, selon son tempérament ou sa consommation quotidienne. Certains ne sont même pas du tout impacté! Mais pour les plus concernés, Il est parfois difficile de s’endormir ou d’avoir un sommeil de qualité si les cafés s’enchainent l’après-midi. Toutefois, la fausse bonne idée est de se tourner vers un thé au distributeur automatique, en se disant que celui-ci sera beaucoup plus « léger ». Car en réalité la théine et la caféine ne sont qu’une seule et même molécule. Et si la concentration est moins élevée dans une tasse de thé, elle n’en reste pas moins présente, avec les mêmes effets que l’on connait. Alors, pour les plus sensibles, pensez au décaféiné ou à une autre boisson chaude, chocolat ou infusion par exemple !

Découvrez notre carte de café

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *